site de la F.F.V.L.


Articles de presse


Vol passion 75 - décembre 2012

Sabine Duvivier - Championne de France de Speedriding


vol passion 75 - decembre 2012 - sabine Duvivier - Championne de France de Speedriding


Cross Country - janvier 2011


Expérience chinoise - installation d'une école de parapente à Taining


Expérience chinoise - installation d'une école de parapente à Taining

Expérience chinoise - installation d'une école de parapente à Taining


Aerial nº64 - avril 2009


Championne de france speedriding (pdf)


Aerial nº64 - avril 2009 - Championne de france speedriding


Vol libre - avril 2008


Chanpionnat speedriding : manche de valmeinier


Vol libre - avril 2008 - Chanpionnat speedriding


Aerial 58


Ride Air Cup 2008 - première fille


Aerial 58 - Ride Air Cup 2008 - première fille

Aerial 58 - Ride Air Cup 2008 - première fille


Vol libre - 2008

Coupe icare blanche


Vol libre - coupe icare blanche 2008


Sabine Duvivier

Championne !


Sabine Duvivier - Championne !


Ma bio

sabine duvivier - monitrice de speedriding et de parapente J'ai toujours été passsionnée de sports de pleine nature, et quand on aime la glisse sur neige et dans les airs, il faut tester le speedriding. Pas seulement afin de se croire enfin "freerider de l'extrème", mais surtout car ce fabuleux "jouet" nous donne accès à de nouveaux domaines.

Que ce soit en parapente, en kite, en speedriding, j'aime cette "osmose" : être en harmonie avec les éléments.
Ce qui m'attire le plus dans le speed, c'est bien-sur le shoot d'adrénaline, tout en gardant le contrôle, la maitrise. Et le freeride à plusieurs est une belle façon de pratiquer !

J'ai pris goût aux rassemblements et aux compétitions de speedriding en 2008, ou j'ai pu m'aguerrir sur de nouveaux spots et au contact de bons riders. Je pense notamment à Micka Reignier, qui m'a donné l'occasion de faire mes premiers runs sous une petite voile. Etant déjà brevet d'état de parapente, j'ai passé ma qualification fédérale de speedriding afin de l'enseigner, tout d'abord à la Clusaz et la saison dernière, j'ai ouvert mon école à la Foux d'Allos.

Située dans les Alpes du Sud, cette station à 1800m d'altitude, benéficie d'un enneigement de qualité et d'un magnifique domaine hors pistes.
Pour un apprentissage vers l'autonomie en sécurité, je privilégie l'enseignement personnalisé. En effet, lorsqu'ils arrivent dans mon école, les élèves ont tous un niveau de ski et des compétences sous voiles très variés. Certains sont uniquement skieurs, d'autres kiteurs ou parapentistes, la progression est donc très différente. J'ai la chance d'avoir à ma disposition de nombreux terrains de jeu très variés.

La sécurité en speedriding commence par la gestion au sol de sa voile à vitesses variées sur des pentes de plus en plus raides afin de pouvoir contrôler l'arrêt comme l'envol.
C'est pourquoi j'utilise de petites voiles (encore plus pour les poids légers), car on vole à grande vitesse et c'est là que la réactivité de l'aile est la plus grande et le contact au sol le plus difficile à gérer.
Malheureusement, trop de gens pensent qu'une grande voile est plus facile alors qu'elle ne leur permettra pas de travailler les bases techniques, sauf sur pentes très douces. Elle sera plus sensible aux conditions, aux brusqueries du skieur et à l'envol intempestif.

Pour appréhender le ride à grande vitesse, il faut maîtriser parfaitement des trajectoires très précises. Il faut donc s'entrainer à anticiper sur des parcours précis, dans des zones dégagées. Sinon l'erreur à ces vitesses-là se paye assez cher.
Comme dans toutes ces activités, l'adéquation spot - conditions - matos et niveau personnel (technique, physique et mental) est primordiale.

Sabine Duvivier.

Mis à jour le 26/09/2017